La nouvelle administration américaine est-elle vraiment contre l’externalisation?